AMY – Born To Kill (Clip Officiel)

Amy (Trayett) fait en ce moment a elle toute seule la moitié de l’actualité sur notre blog. Ce qui est explicable puisque sa digitape « Nikita » prévu pour le 20 janvier 2014 arrive à petits pas. Vendredi dernier elle a sorti le troisième extrait « Born to kill » de cette même digitape.

Dans ce titre « Born to kill » en anglais comprenez « Née pour tuer », Amy y dresse sa biographie. Tout sur son parcours en tant qu’enfant (un petit shoutout à sa maman au début –je suis pas née dans la soie, je suis pas née dans la merde, peu importe quoi qu’il en soit je vais devoir honorer ma mère-), en tant que fille et petite soeur (elle nous présente ses trois grands frères et sa soeur jumelle) ainsi que son parcours dans le rap. C’est donc un titre intime, personnel que nous livre la banlieusarde originaire de Choisy le Roi (94).

Son parcours, le chemin qu’elle a dû emprunter pour en arriver là où elle est aujourd’hui, sa fébrilité et sa peur face à certains moments de sa vie. Le plus étonnant est surtout de constater les efforts qu’elle a dû faire, le courage qu’elle a dû prendre pour « imposer » sa passion qui est le rap à ses proches –Comment dire aux grands frères que petite soeur kiffe le rap- nous comte elle. On a plus qu’une chanson dans nos mains mais un journal intime. Deux autres moments marquant nous retiennent dans le titre. Premièrement sa rencontre avec Bushy et ce qu’il en est advenu (collaborations, signature chez Foolek records) elle revient d’ailleurs sur les raisons de la séparation du groupe –Entre Bushy et moi, c’est la guerre rien ne va. L’album vient de sortir mais il faut qu’on se sépare-. Ensuite c’est le petit mot qu’elle a lâché à son ancien producteur: Rohff (qui avait produit le groupe Amy&Bushy –Housny merci pour tout je ne peux rien oublier-). C’est ainsi qu’en toute modestie mais avec de l’ambition et de la détermination qu’Amy se dévoile par conséquent il est plus facile de comprendre le titre choisi « Born to kill ». Une chanson portée aussi par la chanteuse Awa Imani présente que sur le refrain.

Le clip a été tourné entre autre dans un parc vert ainsi que à la hauteur des barres d’une cité de quoi nous mettre complètement dans l’ambiance un lien fort avec les paroles du titre. D’ailleurs en quatre jours le clip est à plus de 21 262 vues de quoi confirmée qu’elle est la rappeuse la plus présente et soutenue sur le net.

Cela nous rappelle un petit message glissé à la fin de son clip « Griselda Blanco » : rares sont les femmes qui ont su s’imposer dans un milieu d’hommes, Griselda l’a fait… je le ferai dans le mien.

Produite par Industreet Music, la sortie de sa digitape « Nikita » est toujours prévue pour le 20 janvier 2014.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s