Diam’s – « Dans ma bulle »

dans_ma_bulle-600x600En pleines fêtes de fin d’année nous avons décidé de vous offrir quelques cadeaux: l’écoute de EPs et albums de rappeuses françaises ou francophones que l’on apprécies. Comment peut-on faire une liste de meilleurs albums rap féminin français sans la compter ? Qui ? Et ben…. Le diamant ! Mais qui est-ce ? Nan, sérieux ? Bah… Le diamant ! Ben QUI P*TIN ! P*TIN la Boulette ! Je te parle de Diam’s !! AAAAH OUIIIII DIIIIIIIAM’S !!

« Dans ma Bulle« , le troisième et avant-dernier album à succès de la rappeuse française Diam’s d’origine chypriote. C’est celui qui a eu le plus de succès, qui accoucha aussi le plus de tubes, et eu le plus de récompenses aux Victoires de la musique, à L’Année du Hip Hop , aux MTV Europe Awards et aux NRJ Music Awards. Un album certifié disque d’or , double disque de platine et disque de diamant; Diam’s est alors la seule rappeuse à être arriver à ce niveau.

Un album qui se veut porter le message d’une jeunesse française « multicolore ». Avec ce disque, Diam’s se fait passer en quelques sortes comme porte-parole de la diversité française et des jeunes dits « de quartiers ». Nourrit des morceaux les plus intimes tels Feuilles Blanches, Car tu Portes mon Nom, Dans ma Bulle, T.S. et Petite Banlieusarde dans lesquels elle nous livre ses blessures personnelles, ses peurs, ses sentiments; des morceaux délirants comme les mythiques La Boulette Génération Nan Nan ainsi que Jeune Demoiselle; et beaucoup plus sévères, des morceaux avec une prise de conscience politique : Ma France à moi, Marine ou encore Cause à effet  dans lesquels trois politiciens Jean-Marie Le Pen, sa fille Marine et Nicolas Sarkozy sont dans la ligne de mire de la rappeuse. Ce sont d’ailleurs ces trois singles qui feront polémique dans le cercle politique national. Diam’s ne se cache pas, ses combats sont le racisme, la violence et l’indifférence politique ainsi grâce à la seule chose qu’elle sait faire (selon elle) : le rap ,elle mène ses combats pas à pas. « Dans ma bulle » est donc un album qui signe l’apogée de la rappeuse en terme de célébrité. Une célébrité qu’elle ne voyait pas venir et pourtant son deuxième album « Brut de femme » préparait déjà son ascension. C’est donc cette célébrité soudaine qui basculera la rappeuse en pleine dépression et mènera à l’arrêt de sa carrière artistique en 2010. Dans d’autres sons, son identité de femme ressort « Par Amour« , « Big Up à mes soeurs » et même « Confessions Nocturnes » (seul collaboration sur l’album avec la chanteuse Vitaa) sont ces chants d’encouragement aux femmes, qui souhaitent les pousser vers le haut et les soutenir. Jamais un artiste rap n’avait réussi à toucher LE grand public en dehors du public rap.  N’en déplaise à un certains, elle est une icône rap et sûrement le seul artiste rap avec Mc Solaar, IAM, Oxpo Puccino et quelques uns à avoir enlever ce voile sur le rap qui était (et l’est quand même toujours) marginalisé. L’album clôt sur le titre « Petite Banlieusarde« , une chanson personnelle où Diam’s a très bien su nous livrer son amour propre pour le rap. Selon le Figaro, Diam’s est l’artiste féminine française qui a vendu le plus de disques en 2006 avec 2,66 millions d’euros de recette. Grâce à cet album, une statue de cire est inaugurée au musée Grévin (CLIK), elle reste jusqu’à ce jour la seule artiste urbaine a avoir sa statue de cire dans ce musée parisien.




diam_s_inaugure_son_double_de_cire_au_musee_grevin_reference

Diam’s inaugure son double de cire au musée Grévin

 

C’est donc à votre tour d’écouter cet album définitivement encré dans l’Histoire de la musique : https://itunes.apple.com/fr/album/diams/dans-ma-bulle

LADY LAISTEE « la mygale » : Enfin de retour ?

945170_584752244890872_783774436_nParce qu’elle manque à tous les fans du rap français, parce qu’elle a marqué la première génération de rappeuses françaises des années 90-début 2000. Parce que son style unique qu’elle a apporté au rap français nous manque à tous….  Depuis deux-trois ans, on entend dire qu’elle reviendra sur la scène française mais il a été rare de constater un retour concret sans intermittence. Après nous avoir laissé bredouille depuis son dernier album « Second Souffle » sorti en 2005, après que certains aient perdu espoir (quels stalkers ceux-la lol !) depuis mi-2013 les intentions de Lady Laistee sont réelles et visibles. Sur son unique page facebook les projets défilent. Pour l’instant passé sous l’ombre, un EP est finalement en préparation pour le début 2014. Il s’intitulera « Phoenix« . Le nom a sûrement été choisi pour la caractérisation de l’animal mythologique qu’est le phoenix, connu pour renaître de ses propres cendres. Entre autre, un message discret pour nous raconter que malgré cette longue absence, elle revient dur comme fer. Deux singles ont déjà vu jour « Qu’on se le dise » et « Laisse le passer derrière » (voir les vidéos ci-dessous).

Mais plein de questions se posent, ce retour sera t-il bénéfique pour elle, sera t-il triomphal? Elle n’a pas garder son flow d’auparavant donc que prépare t-elle réellement; un vrai relancement pour sa carrière ou juste un kiff pour ses fans les plus fidèles? Malgré cela les fans de La Mygale, de la Black Mama ou mêmes ceux qui vont la découvrir seront bien content de revoir une telle force dans le rap français actuel.


A suivre !!!

Sianna – Sainna (clip officiel)

1476404_10153598327825705_1845247998_nSianna dévoile un nouveau morceau qui porte son nom. La rappeuse de 18 ans nous offre un morceau egotrip drôle et technique; il reste dans le même flow que « Passe-moi la télécommande« . Le clip dont le sponsor est la marque Wize & Ope met en scène des pandas déchainés et une caricature du rappeur américain Rick Ross en studio, comment donner le sourire aux lèvres.

Amy – Freestyle #1- Nikita

Pour nous préparer d’avantage à la sortie de son EP « Nikita », Amy Trayett nous balance un freestyle de fin d’année. Au début de la vidéo freestyle, elle crée la surprise en reprenant le tube de l’année 2013 « Formidable » de l’artiste belge Stromae. Elle le reprend tout comme les paroles originales sur un courant lyrique voir romantique avec des images montrant la capitale parisienne chaleureuse en pleine nuit. Puis vient l’éclat dans une Lamborghini orange et se met à kiker. Êtes-vous prêt pour l’EP « Nikita » ?

« Plus j’écoute les rappeurs, plus je me sens hermaphrodite »

Vicky – En attendant la mixtape (Freestyle)

Pour les fêtes de fin d’année, Vicky de Lille ne nous laisse pas bredouille. Elle a publié un dernier freestyle « En attendant la mixtape« . Comme l’intitulé l’indique, c’est un freestyle lâché pour nous préparer d’avantage à sa future mixtape « All over the world » dont elle nous avait déjà présenté l’extrait « Leggo » feat Pytt Platinium.

La vidéo du freestyle a été tournée dans les coulisses du tournage de son prochain clip. Vicky de Lille nous prépare donc du lourd. A suivre!

Moon’A – Moon’A Gang (Clip officiel)

La rappeuse d’Essonne nous a enfin dévoilé son dernier clip « Moon’A Gang« . Le visuel est vraiment réussi et respecte totalement le thème du morceau respectif « Moon’A Gang » qu’on vous présentait ici : CLIK . Froide, directe, exubérante quelque fois, Moon’A nous met en garde et prépare déjà son terrain. Elle monte, monte et  fait preuve d’un bon travail sérieux.

Moon’ A , Moon’A , Moon’ A GANNNNNNNG

Kella – « La Relève, Volume II »

a2426252732_10Les fêtes de fin d’année approchent alors nous avons décidé de vous offrir quelques cadeaux: l’écoute de EPs et albums de rappeuses françaises ou francophones que l’on apprécies. On vous l’avait présentée il y a un mois :  la rappeuse francophone canado-ivoirienne Kella Da Mic Killah. ELLESFONTMAL vous met à disposition son dernier EP « La relève, Volume II » sorti en août 2013.

Produit par Nunshack, mixé par le Poissard, c’est un EP totalement hétérogène qui nous offre des morceaux pour tous les goûts. Egotrip, sale ou douceur, love, sensualité, tendresse ou comique ou détermination, courage ou son de club ou conscient, cri d’alarme…. les mots d’ordres et les thèmes s’accroissent. C’est une Kella démultipliée comme on vous l’avait présentée ICI qui s’affirme avec une voix singulière or qui passe très bien sur tous les sons. Avec son premier titre « Dans la danse« , elle nous fait rentré d’ambler dans le moove en se présentant. La rédaction a eu un gros Coup de coeur pour le remix de « Deuces« . Vous êtes un assoiffée de punchlines?, ce n’est pas ce qui manque dans ce EP. Il contient les morceaux insolites « My Chick Bad Remix« , « Qui est la best » et le fameux « je t’aime comme ça » feat CL Easy. On y retrouve des collaboration qui ont porté leur fruits tels « Me, Myself, My music » et « Qui est la best » en featuring avec Maestro ou encore « Les Vrais savent » en featuring avec Gued1, Driver et Soké.

C’est donc à votre tour de savourer ce EP: http://www.kellaonline.bandcamp.com/

Sista MK – Pourquoi

1483316_546557898761678_1571612209_n
Nouveau morceau de la rappeuse réunionnaise Sista MK « Pourquoi« . Ici, elle nous livre ses priorités et ses valeurs de la vie. Un son dans lequel tristesse, négativité, malheur, jalousie et hypocrisie sont à proscrire.
La richesse de ce morceau se trouve surtout dans l’alternance entre les langues française et créole. La seconde langue apporte une vraie touche personnelle et une identité particulière au son et à la rappeuse.

« Parce que l’on ne peut changer le monde. Le monde est asphyxié. Trop de souffrance, trop de négativité jusqu’à la fin seront ancrées dans nos pensées! »

https://soundcloud.com/seulesvrai-meconnaissent/pourquoi-1