Mik’ya – Boo

1000770_10151441300861717_1082568636_nVous pouvez toujours retrouver le morceau « Boo » de la rappeuse et chanteuse Mik’ya dans la compilation « Independance Day Vol.5 » par KETZIT disponible en digital et en physique.

Téléchargez la compilation sur le site : http://www.keyzit.com/

Publicités

Ekletic Musique « En Noir et Blanc » (ALBUM)

1888676_659134227482141_1236757073_nLe duo de remois (de Reims)  Ekletic Musique composé de la rappeuse Lady Doubble B et du rappeur Vice a dévoilé son second album « En Noir & blanc« . Un coup de coeur de la rédaction qui a trouvé en cet album une singularité musicale. Même s’il manque un peu d’ homogénéité,  au niveau qualitatif entre certains titres, bien écrits dont les samples sont totalement réussis et quelques uns (en petit nombre) peu valorisés. Pour nous, l’atout charme majeur de l’album est la nostalgie du rap français des années 90-2000 qu’il nous procure. Fidèles à eux-mêmes: les productions sont simplistes, les textes modestes et posant quelques questions de société telle l’immigration dans « Un homme à part« . Amour, mélancolie… une bouffée d’émotions nous est offerte par les 14 titres de cet opus dont « A ces actes manqués« , remix par Lady Doubble B en solo du tube « True Colors » de Cyndi Lauper. Les singles « Come-on! » que l’on avait déjà présenté ICI est présent. Vice est exceptionnellement convainquant dans cet opus qu’il porte vers le haut. Sans oubliez le fait que Lady Doubble B soit bilingue ce qui apporte un plus à l’album et un atout de plus au duo.

Écoutez l’album:  En Noir et Blanc l’album ! | Eklectik Musique.

L’album est en téléchargement gratuit ICI mais n’hésitez surotout pas à soutenir le duo « En Noir et Blanc » le nouvel album! Disponible en format collector sous forme de clé USB personnalisée au prix de 12 €, il suffit de nous contacter sur eklectik.musique@hotmail.fr. Une partie des bénéfices pour qu’on puisse enregistrer de nouveaux sons, et une autre pour la lutte contre le cancer. Bonne écoute!

Diam’s – « Dans ma bulle »

dans_ma_bulle-600x600En pleines fêtes de fin d’année nous avons décidé de vous offrir quelques cadeaux: l’écoute de EPs et albums de rappeuses françaises ou francophones que l’on apprécies. Comment peut-on faire une liste de meilleurs albums rap féminin français sans la compter ? Qui ? Et ben…. Le diamant ! Mais qui est-ce ? Nan, sérieux ? Bah… Le diamant ! Ben QUI P*TIN ! P*TIN la Boulette ! Je te parle de Diam’s !! AAAAH OUIIIII DIIIIIIIAM’S !!

« Dans ma Bulle« , le troisième et avant-dernier album à succès de la rappeuse française Diam’s d’origine chypriote. C’est celui qui a eu le plus de succès, qui accoucha aussi le plus de tubes, et eu le plus de récompenses aux Victoires de la musique, à L’Année du Hip Hop , aux MTV Europe Awards et aux NRJ Music Awards. Un album certifié disque d’or , double disque de platine et disque de diamant; Diam’s est alors la seule rappeuse à être arriver à ce niveau.

Un album qui se veut porter le message d’une jeunesse française « multicolore ». Avec ce disque, Diam’s se fait passer en quelques sortes comme porte-parole de la diversité française et des jeunes dits « de quartiers ». Nourrit des morceaux les plus intimes tels Feuilles Blanches, Car tu Portes mon Nom, Dans ma Bulle, T.S. et Petite Banlieusarde dans lesquels elle nous livre ses blessures personnelles, ses peurs, ses sentiments; des morceaux délirants comme les mythiques La Boulette Génération Nan Nan ainsi que Jeune Demoiselle; et beaucoup plus sévères, des morceaux avec une prise de conscience politique : Ma France à moi, Marine ou encore Cause à effet  dans lesquels trois politiciens Jean-Marie Le Pen, sa fille Marine et Nicolas Sarkozy sont dans la ligne de mire de la rappeuse. Ce sont d’ailleurs ces trois singles qui feront polémique dans le cercle politique national. Diam’s ne se cache pas, ses combats sont le racisme, la violence et l’indifférence politique ainsi grâce à la seule chose qu’elle sait faire (selon elle) : le rap ,elle mène ses combats pas à pas. « Dans ma bulle » est donc un album qui signe l’apogée de la rappeuse en terme de célébrité. Une célébrité qu’elle ne voyait pas venir et pourtant son deuxième album « Brut de femme » préparait déjà son ascension. C’est donc cette célébrité soudaine qui basculera la rappeuse en pleine dépression et mènera à l’arrêt de sa carrière artistique en 2010. Dans d’autres sons, son identité de femme ressort « Par Amour« , « Big Up à mes soeurs » et même « Confessions Nocturnes » (seul collaboration sur l’album avec la chanteuse Vitaa) sont ces chants d’encouragement aux femmes, qui souhaitent les pousser vers le haut et les soutenir. Jamais un artiste rap n’avait réussi à toucher LE grand public en dehors du public rap.  N’en déplaise à un certains, elle est une icône rap et sûrement le seul artiste rap avec Mc Solaar, IAM, Oxpo Puccino et quelques uns à avoir enlever ce voile sur le rap qui était (et l’est quand même toujours) marginalisé. L’album clôt sur le titre « Petite Banlieusarde« , une chanson personnelle où Diam’s a très bien su nous livrer son amour propre pour le rap. Selon le Figaro, Diam’s est l’artiste féminine française qui a vendu le plus de disques en 2006 avec 2,66 millions d’euros de recette. Grâce à cet album, une statue de cire est inaugurée au musée Grévin (CLIK), elle reste jusqu’à ce jour la seule artiste urbaine a avoir sa statue de cire dans ce musée parisien.




diam_s_inaugure_son_double_de_cire_au_musee_grevin_reference

Diam’s inaugure son double de cire au musée Grévin

 

C’est donc à votre tour d’écouter cet album définitivement encré dans l’Histoire de la musique : https://itunes.apple.com/fr/album/diams/dans-ma-bulle